Hôtel **** Palace Wilson à Genève

photographe-pro-lyonLa photographie culinaire est une spécialité à part entière qui propose ses propres codes et ses propres règles : plus qu’un simple cliché, elle doit donner envie, véhiculer un goût, une envie et mettre l’eau à la bouche de celui ou de celle qui la regarde. Zoom sur une prestation au service des professionnels et des collectivités qui souhaitent véhiculer leur passion par un support ludique et efficace pour communiquer avec les consommateurs.

1) L’image pour donner sublimer les plats et donner aux aliments une dimension artistique

Toute la complexité du métier de Photographe culinaire réside principalement dans la valorisation esthétique des plats et de la cuisine de façon générale. A travers les couleurs, la lumière les angles et la perspective, il doit pouvoir transcrire de façon fiable les valeurs que les aliments dégagent et ce, à leur juste valeur.

C’est un travail qui demain de la patience, de la connaissance tant dans le domaine de la photographie que dans la gastronomie. Le Photographe culinaire travaille principalement en studio photo où il pourra retoucher les photographies pour un rendu prenium et haute qualité.

Les clients qui font appel à cette prestation se service sont variés : du secteur de la restauration, les grands chefs en passant par la presse magazine (spécialisée ou non), le secteur de la communication événementielle et du tourisme. Tous sont animés par des projets dont l’objectif tend vers la volonté de diner envie, d’ouvrir l’appétit et de sublimer la cuisine à sa juste valeur.

2) La Photographe culinaire : une spécialité à part entière

Le secret du travail du Photographe culinaire réside principalement dans la synergie qui opère entre le chef cuisinier et le cliché final. Le photographe doit être à l’écoute et parfaitement comprendre les attentes du chef pour pouvoir mettre en avant les idées directives et faire comprendre l’idée générale au consommateur.

Vous pouvez faire appel à l’expertise d’un Photographe culinaire pour toutes sortes de supports, qu’il s’agisse d’un visuel pour un site internet, une illustration pour un livre de cuisine ou encore partager vos recettes par l’intermédiaire d’un blog, d’un webzine ou d’un magazine.

L’oeil du spectateur doit alors être attiré par les couleurs, les formes et lui donner envie de reproduire le plat ou de se rendre au restaurent en question pour y découvrir ces saveurs.